Le Paléospace

Le paléospace

En 2018, la fréquentation du Paléospace s’est élevée à 60 069 visiteurs, il s’agit de la meilleure fréquentation du musée depuis son ouverture le 20 avril 2011.

L’on peut constater, d’après l’analyse de la composition de la fréquentation, que la hausse est à la fois due à la présence consolidée des visiteurs individuels ( + 13%), soutenue par le niveau élevé de fréquentation des groupes (+7%), l’activité de médiation scientifique au Paléospace étant fortement tournée vers l’accueil des groupes (7933  visiteurs en groupes en 2018).

 

Cette bonne fréquentation est due à plusieurs facteurs :

  • la première année complète d’exploitation du planétarium qui a maintenu la fréquentation globale à un bon niveau.
  • l’attractivité de l’exposition temporaire « Les requins, 430 millions d’années d’évolution », en partenariat avec le Musée océanographique de Monaco.

 

2018 est la première année complète d’exploitation du planétarium qui a généré 9484 entrées (contre 4957 depuis son ouverture le 3 juin 2017).

La prestation très ludique, originale dans son déroulement (interactive et en 2 parties distinctes) correspond totalement aux attentes des familles notamment et permet d’intéresser un autre public : les amateurs d’astronomie et les adolescents et jeunes adultes. Les séances durent 1h15 et se déroulent avec maximum 26 personnes ce qui permet de favoriser les échanges.

Pour faire suite à la demande des visiteurs, deux nouvelles séances ont été proposées en 2018 :

  • Le planétarium des enfants (de 4 à 8 ans) :
    Cette séance familiale permet aux plus jeunes de découvrir le planétarium, les rudiments de l’astronomie (objets célestes, formes, dimensions) suivi d’un quiz convivial sur les thèmes abordés. Durée : 1h
  • Challenge Asteroïds (dès 7 ans) :
    Etes-vous prêts pour la mission ? Un challenge jusqu’à 30 joueurs pour sauver la Terre des pluies de météorites ou s’affronter entre vaisseaux spatiaux à 360°. Ce jeu à 360° est précédé d’une  séance de planétarium de 45 minutes. Durée : 1h15

 

Crédits photo : Patrice Le Bris