Le Pôle métropolitain de l’Estuaire de la Seine concrétisé

Le Pôle métropolitain de l’estuaire de la Seine regroupe 10 intercommunalités de l’estuaire de la Seine, dont Cœur Côte Fleurie.
C’est un collectif de travail destiné à faire avancer des sujets d’intérêt général. Il se concentre sur des projets qui gagnent à être portés collectivement pour plus d’impact et de visibilité.

Le Pôle métropolitain de l’estuaire de la Seine a tenu son conseil d’installation le 31 mars 2017.

Pour les élus, ce fut un moment historique, « c’est un projet pour lequel nous nous sommes beaucoup battus. Avec la création de ce pôle, nous sommes maintenant en capacité de coordonner nos politiques publiques sur des actions communes dans l’intérêt de nos territoires et de ses 500 000 habitants, répartis sur les deux rives de l’estuaire. Nous avons voulu une structure extrêmement légère et innovante composée de communautés de communes qui ont envie de travailler ensemble pour porter des projets communs, renforcer notre attractivité dans le cadre du développement de la Vallée de la Seine et de la Normandie ».

Le pôle métropolitain est chargé de mettre en œuvre des actions « d’intérêt métropolitain », c’est-à-dire des actions qu’il est pertinent de mener collectivement et à l’échelle de l’estuaire sans transfert de compétences des intercommunalités vers le pôle.

Quatre priorités :

– Partager les bonnes pratiques

Les collectivités membres du Pôle font souvent face à des enjeux semblables et partagent des contraintes règlementaires complexes. Le Pôle constitue un espace de dialogue propice aux échanges d’expérience sur des sujets qui concernent tout le monde. Le Pôle peut également permettre de mener des études mutualisées, profitables à tous.

– Agir à la bonne échelle

Travailler ensemble pour donner plus d’impact et de visibilité à des actions qui auraient été menées de manière individuelle.

– Faire connaître l’estuaire de la Seine

Mobiliser les acteurs du territoire dans les domaines de la culture, du tourisme ou de l’événementiel dans le but de faire vivre et perdurer des événements, renvoyant une image positive et dynamique de l’estuaire.

– Se faire entendre

Coordonner les forces afin de défendre de manière concertée les intérêts du territoire et en affirmer son positionnement tant au sein de la région que de la Vallée de la Seine.

Actions réalisées en 2017 :

– Développement économique

  • mise en place d’une plateforme open data, site internet mettant à disposition les données libérées par les intercommunalités membres du Pôle métropolitain et leurs partenaires ;
  • étude sur la gestion des déchets ménagers dans l’estuaire de la Seine ;
  • étude sur la redistribution des salaires dans l’estuaire.

Objectif : favoriser un développement économique équilibré et durable de l’estuaire.

– Mobilités

  • décision de mettre en place des boucles locales le long de l’itinéraire Seine à Vélo pour d’une part, fixer les touristes et irriguer l’impact économique en profondeur dans les territoires et d’autre part, proposer des circuits pour les populations locales ;

Objectif : améliorer les mobilités quotidiennes, développer les interconnexions entre les territoires, anticiper et préparer l’avenir.

– Attractivité et Tourisme

  • organisation de la navette maritime de l’estuaire de la Seine, 30 traversées entre Le Havre et Trouville/Deauville au cours de l’été ;
  • campagne de repérage & valorisation de lieux pouvant accueillir des tournages sur le territoire de l’estuaire de la Seine ;
  • mise en réseau des offices de tourisme de l’estuaire de la Seine pour jouer collectif pour mener ensemble des projets à forte visibilité, engager des démarches de promotion profitables à tous, développer une stratégie concertée à l’échelle du Pôle qui soit complémentaire des actions menées par les offices de tourisme.

Objectif : valoriser et promouvoir les atouts de l’estuaire, renforcer l’offre touristique et améliorer l’attractivité du territoire.

– Développement durable et santé

  • partenariat pour le mise en place du Gérontopole Seine Estuaire Normandie, association ayant pour ambition de mener une réflexion commune sur l’adaptation de la société au vieillissement de la population et de lancer différents travaux dans une logique de prévention primaire et secondaire de la perte d’autonomie ;
  • organisation des marchés de producteurs de pays, 17 marchés répartis sur 14 communes au cours de l’été, ayant pour ambition de promouvoir les circuits courts, de valoriser les producteurs locaux et de leur offrir un débouché supplémentaire ;
  • appui aux intercommunalités membres du Pôle pour la mise en place du Plan Climat Air Energie du Territoire (PCAET), nouvelle obligation réglementaire.

Objectif : préserver et valoriser les richesses environnementales du territoire estuarien, promouvoir le cadre de vie et relever ensemble les enjeux liés au développement économique, humain et social.

Pour en savoir plus sur le Pôle métropolitain de l’estuaire de la Seine, rendez-vous sur www.estuairedelaseine.fr et sur Twitter @estuaire_seine