Le Pôle métropolitain de l’Estuaire de la Seine

Le Pôle métropolitain de l’estuaire de la Seine, né en mars 2017, regroupe 8 intercommunalités de l’estuaire de la Seine, dont Cœur Côte Fleurie.
C’est un collectif de travail destiné à faire avancer des sujets d’intérêt général. Il se concentre sur des projets qui gagnent à être portés collectivement pour plus d’impact et de visibilité.

Favoriser le collectif sans dissoudre les individualités

Le pôle métropolitain est un outil complémentaire à l’action locale. C’est une structure souple et légère, un collectif de travail destiné à porter des projets d’intérêt général.

Les intercommunalités composant le pôle sont convaincues que l’estuaire de la Seine est le périmètre pertinent pour défendre leurs intérêts communs et peser sur les grandes décisions au plan régional, national voire international.

La volonté affirmée de renforcer l’axe Seine, qui concentre près de 35% de la production industrielle française, vient conforter le positionnement stratégique de l’estuaire de la Seine, tant dans son axe Nord-Sud que dans son axe Est-Ouest.

 

Quatre priorités :

 « Pôle d’attraction » / Attractivité et tourisme

Valoriser et promouvoir les atouts de l’estuaire de la Seine, conforter l’offre touristique et renforcer l’attractivité du territoire

 « Pôle de croissance » / Développement économique

Favoriser un développement économique équilibré et durable de l’estuaire de la Seine, en assurant notamment la promotion et le développement de l’écologie industrielle

 « Pôle d’échanges » / Mobilités

Améliorer les mobilités quotidiennes, développer les interconnexions entre les territoires de l’estuaire de la Seine, anticiper et préparer l’avenir, expérimenter de nouvelles mobilités

 « Pôle de solidarité(s) » / Développement durable et santé

Préserver et valoriser les richesses environnementales de l’estuaire de la Seine, promouvoir le cadre de vie et relever ensemble les enjeux liés au développement économique, humain et social.

 

Actions réalisées en 2018 : 

Attractivité et tourisme

  • Co-construction et mise en œuvre de la stratégie touristique de l’estuaire de la Seine
  • Animation du réseau des offices de tourisme de l’estuaire de la Seine pour jouer collectif,  mener ensemble des projets à forte visibilité, engager des démarches de promotion profitables à tous, développer une stratégie concertée à l’échelle du Pôle qui soit complémentaire des actions menées par les offices de tourisme
  • Organisation des traversées de l’estuaire de la Seine entre Le Havre et Deauville/Trouville-sur-Mer.
    Bilan pour l’édition 2018 : 10 dates, plus de 1700 passagers, un taux de remplissage en augmentation et la création d’un dépliant destiné aux passagers pour accompagner leur traversée (présentation des villes et sites aperçus depuis la traversée)..
  • Organisation des nuits du tourisme de l’estuaire de la Seine, deux soirées en septembre et octobre où le public a pu découvrir certains points d’intérêt touristique à travers des animations originales et parfois décalées.
    En 2018, cinq territoires, dont Cœur Côte Fleurie, ont participé à cette opération et accueilli plus de 4000 visiteurs ou habitants de l’Estuaire.
  • Développement de l’accueil des tournages dans l’Estuaire de la Seine

Développement économique

  • Fin janvier, lancement de la plateforme open data de l’estuaire de la Seine www.data.estuairedelaseine.fr
    Plus de 300 jeux de données ont été libérés au cours de l’année par 15 partenaires : intercommunalités du Pôle métropolitain, Haropa – Port du Havre, Université du Havre, CCI Seine Estuaire, Maison de l’estuaire…
  • Organisation dès 2018 du premier hackathon de l’estuaire de la Seine, sur la thématique du tourisme (l’événement s’est déroulé en mars 2019 à Deauville).
  • Étude sur la gestion des déchets ménagers dans l’estuaire de la Seine
    Objectif : identifier des priorités d’actions pour améliorer la valorisation et le traitement des déchets ménagers à l’échelle de l’Estuaire
  • Contribution au Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires de la Région Normandie (SRADDET)
    Objectif : porter des positions communes, pour se faire entendre et peser collectivement sur les sujets stratégiques majeurs susceptibles d’impacter les territoires de l’Estuaire

Mobilités

  • Réflexion sur les itinéraires modes doux dans l’estuaire de la Seine (Seine à Vélo, EuraVelo 4 et itinéraires locaux)
  • Ligne Nouvelle Paris-Normandie : suivi des études en cours et des comités de pilotage ou territoriaux pour informer et mobiliser les différents acteurs

Développement durable et santé

  • Partenariat avec le Gérontopole Seine Estuaire Normandie, association ayant pour ambition de mener une réflexion commune sur l’adaptation de la société au vieillissement de la population et de lancer différents travaux dans une logique de prévention primaire et secondaire de la perte d’autonomie ;
  • Organisation des marchés de producteurs de pays, 14 marchés répartis sur 11 communes au cours de l’été, ayant pour ambition de promouvoir les circuits courts, de valoriser les producteurs locaux et de leur offrir un débouché supplémentaire ;

Pour en savoir plus sur le Pôle métropolitain de l’estuaire de la Seine, rendez-vous sur www.estuairedelaseine.fr et sur Twitter @estuaire_seine